Editorial

Vous êtes ici

Qu’est-ce que la vie, sinon une quête incessante du bonheur.

Oubliez tout ce que l’on essaye de vous inculquer à longueur de médias.
Le bonheur, ce n’est pas demain, c’est maintenant, tout de suite !
Quels que soient vos soucis, forcez-vous à faire un sourire intérieur comme celui de la Joconde, ou mieux, celui de l’ange de la cathédrale de Reims. C’est réellement efficace, la sérénité vous envahit et vous met, paradoxalement, en état de véritable éveil, enfin capable de prendre conscience du monde qui vous entoure et de percevoir ces petites choses qui subliment votre journée.
Tous ces petits ou grands instants d’émerveillements quotidiens, ici et maintenant, ne sont-ils pas chacun une parcelle du bonheur ?
Tout ce qui crée en vous cette émotion harmonieuse, un éclairage particulier, un paysage insolite, le regard d’un passant, le chant d’un oiseau, le bruissement des feuilles dans le vent, le doux clapotis des vagues, le sourire de votre voisine, un exploit sportif, une phrase littéraire ou philosophique, une multitude de phénomènes ou de coïncidences fortuites ou synchronistiques, ou, que sais-je encore, engendrent, si l’on n’y prête conscience, cette subtile sensation indescriptible, voire même une sorte d’extase salutaire !
Mais il vous faut lâcher prise, en conscience !
Zen, cool,… laissez-vous porter par la vague !

 

Sublimez-vous !