Vous êtes ici

La Physique de la Conscience - Philippe Guillemant et Jocelin Morrison - Couverture

La Physique de la Conscience

Auteur: 
Philippe Guillemant et Jocelin Morrison
Guy Tredaniel éditeur – Paris - 2015 -329 (309) pages – ISBN 978-2-9132-0841-5
Mots-clés: 
Mon commentaire ‘’ personnel ‘’ :
   
Dans une interview, Philippe Guillemant nous dit que Jocelin Morrison l'a aidé à fluidifier son style d'écriture, facilitant ainsi la lecture…. Dans les 2 premières parties, il semble donc avoir pris confiance, mais, dès lors, il plonge plus profondément dans la physique théorique, ce qui, au final, rend le livre difficile d'accès pour le commun des mortels…. Ainsi, comme pour la plupart des grands scientifiques aux théories géniales, il reste très difficile de transmettre ses idées à ceux qui ne sont pas au même niveau de ‘’densité de connaissances’’.
Ce que de plus en plus de personnes perçoivent intuitivement (comme lui d'ailleurs), il tente de l'expliquer de manière scientifique afin que d'autres puissent expérimenter ces autres visions de la réalité. Peut-être même cherche-t-il à donner du crédit rationaliste aux expérienceurs d'autres réalités, ces derniers ayant accès à d'autres plans de conscience, ou d'autres dimensions de nos espaces-temps… Ardu, mais nécessaire pour crédibiliser et fonder les bases d'un nouveau paradigme prometteur d'un monde plus harmonieux !
Heureusement, grâce à la seconde moitié de l'ouvrage, d'accès beaucoup plus aisé, vous ressentirez au plus profond de vous-même la nécessité d'une transformation radicale de notre civilisation décadente du XXIe siècle.
Ce livre vous confortera donc solidement dans votre perception et vous apportera des outils indispensables pour une modification de l'état de conscience humaine !
 
Mon commentaire ‘’public’’ : 
   
Imaginez-vous en haute montagne au bord d'une falaise abrupte, vous prendrez toutes les précautions requises et ne vous approcherez pas du bord. Vous resterez bien sagement en sécurité pour décrire la vue grandiose qui se dessine face à vous. Si quelqu'un vient à placer un garde-corps, vous vous approcherez de l'abîme, voire même, vous oserez passer de l'autre côté de la barrière en vous y agrippant fermement. Et bien, c’est ce qui s'est passé entre les 2 ouvrages de Philippe Guillemant (*), le pare-chute (le coauteur Jocelin Morrison) lui a permis d'aller beaucoup plus loin, mais c'est probablement au détriment de la compréhension du lecteur lambda dont l'imaginaire n'est pas connecté à une telle culture scientifique. Par contre, il rassurera ses pairs quant au sérieux de ses recherches et permettra, nous l'espérons, une prise de conscience des milieux scientifiques qui accepteront, enfin, d'admettre d'autres réalités… et, qui sait, rapportera peut-être un jour le prix Nobel de physique, ou même de philosophie, à Philippe Guillemant.
   
Le lecteur moins aguerri aux théories scientifiques retrouvera le sourire dans la lecture dès la 3e partie de l'ouvrage, car celle-ci nous entraîne vers une prise de conscience ‘’spiritualistique’’, en nous apportant des clés pour ouvrir nos portes personnelles vers un monde plus conscient. En voici quelques-unes :
« La rationalité n'est pas l'ennemi de la spiritualité, bien au contraire. Le doute évite d'échoir dans la pensée magique et de voir des signes là où il n'y en a pas. Mais le doute peut devenir négatif… s'il nous fait revenir au ‘’calcul’’ par l'analyse systématique du caractère improbable du signe ou de la synchronicité, aux dépens de l'écoute intuitive… » p 171.
« « Le bonheur est le chemin et non la destination », comme l'ont écrit Goethe et Lao  Tseu. » p 172.
« La meilleure manière de mener sa vie est de tout faire pour favoriser l'évolution de son âme. Cela devrait être la plus forte motivation que puisse avoir un humain sur Terre. Mais attention, cela ne peut pas être un plan du mental, ni de l'ego, ni de l'émotionnel. C'est le ‘’plan’’ de l'être intérieur. » p 184.
« Toute vérité franchit 3 étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis elle est considérée comme ayant toujours été une évidence ». Citation du philosophe Arthur Schopenhauer p 219.
   
J'invite aussi toute personne en quête de soi à lire le chapitre 5 (de la partie III)   
« L'évolution de l'âme » (page 181 à 190 !), 9 pages essentielles… Toutefois « comme avec toutes les sources d'extase, il vaut mieux faire un usage modéré et donc très ponctuel de la connexion au soi ». p 225.
  
La 4e partie aborde des sujets beaucoup plus pragmatiques et proches du monde qui nous entoure, comme vous pourrez le découvrir dans la table des matières.
   
En conclusion : La science et la spiritualité doivent converger grâce à l'élaboration d'une physique de la conscience en incluant, notamment, le corpus extrêmement riche de ce que l'on appelle les états modifiés de conscience…
 
(*) : « LA ROUTE DU TEMPS - Théorie de la double causalité »  -  Éditions ‘’Le temps présent’’  JMG éditions.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.