Vous êtes ici

Brest m’aime - Ollivier RUCA - couverture

Brest m’aime

Nouvelles du bout du monde
Auteur: 
Ollivier RUCA
Éditions ASAR – F-22190 Plérin - 2015 - 142 pages – ISBN 978-2-9528815-3-1
Mots-clés: 
Avant-propos :
 
Je suis pour l'alternance… celle de la lecture. Après un livre « studieux », un livre « détente »… quoi que, car la philosophie hante chaque page écrite avec conscience.
   
Mon commentaire ‘’ personnel ‘’ :
    
L'auteur, essayiste sur les recherches qu'il a entreprises au château de Puivert, nous a aussi habitués à ses petites histoires bretonnes fort sympathiques.
Ceux qui sont fâchés avec l'Histoire, surtout la romaine, liront rapidement les premières pages afin de rentrer dans le récit héroïque de ces irréductibles Gaulois du bout du monde et de leurs civilisateurs. Ensuite, ils se plongeront corps et âme dans le récit brestois quasi féerique, voire fantastique, de la fin du Moyen Âge. La 3e nouvelle fait place à une réflexion intimiste sur le bonheur. Quant à la 4e, elle vous mettra l'eau à la bouche, car elle nous conte un épicurisme local outrepassant les difficultés économiques, grâce à la débrouille et à l'économie participative et amicale…
           
Mon commentaire ‘’public’’ : 
   
Ollivier RUCA nous conte 4 nouvelles brestoises à travers le temps et l'Histoire. Des Romains à du Guesclin, les habitants du bout du monde peuvent être fiers de leur bravoure à affronter les difficultés à travers les âges. Gaulois ripailleurs, ils le sont encore de nos jours, comme nous pouvons le percevoir à travers la 4e nouvelle finistérienne. Cette dernière nous démontre que la seule vraie richesse, c'est celle du cœur qui, contre vents et marées, et Dieu sait s’ils sont puissants en ces lieux, permet de s'exclamer à la dernière ligne :
« Elle est pas belle la vie ? »……

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.